Projecteur

Du Quartet plein la tête!

Ça a commencé au mois de décembre 2016… Je vous parle là du mandat qui nous a totalement sorties de notre zone de confort, tant par son envergure que par sa complexité. Plusieurs années que nous créons, adaptons, déclinons…  Pour au final avoir la chance d’ajouter une belle corde à notre arc, nous faisons de LA SIGNALETIQUE!

Mais pour quel projet me direz-vous? QUARTET. Un ensemble de bureau et de surfaces artisanales de 47’000 m2, aux Charmilles.

Premier contact avec notre futur client, HRS, en décembre 2016. Nous arrivons dans des bureaux provisoires, juste à côté d’un trou béant accueillant le chantier du gigantesque complexe Quartet. Nous montant les étages du vieil immeuble en ruine qui manque de s’effondrer. Natalie rit fort, comme à son habitude, et nous saurons plus tard que notre client s’est à ce moment-là dit: «mais qui sont ces filles qui font tant de bruit?». Au final, le feeling passe et notre motivation le convainc, nous avons le mandat!

Dès lors, en janvier 2017, nous commençons notre collaboration par des invitations pour la pose de la première pierre. Cela permet également à notre client de s’assurer qu’il ne s’est pas trompé sur nous. Alors on met le paquet, on choisit un papier qui déchire, on y ajoute de l’encre métallique, une pochette avec une découpe… Et yes, ça claque!!! Vous voulez en voir plus, alors cliquez ici: Invitations Quartet

Première séance mandataire fin mars 2017. Nous revenons dans l’immeuble, toujours plus défraîchit, pour cette réunion qui sonne le commencement d’un long et passionnant projet. Nous entrons dans la salle déjà bondée d’ingénieurs, chefs de chantiers, architectes, paysagistes…. Et disons-le clairement, nous nous sentons toutes petites! Nous attendons sagement notre tour, comprenant que les autres prestataires débattent déjà depuis plusieurs heures, mais surtout depuis plusieurs mois! Tous connaissent le projet sur le bout des doigts, parlent de leur expertise, posent des questions…. Les mots techniques fusent… et nous sommes mortifiées tellement nous ne comprenons rien à ce langage. Nous nous lançons des regards avec Natalie jusqu’au moment fatidique ou l’on nous dit: «c’est à vous». On prend notre courage à deux mains et on se lance. On parle de nos idées pour le projet, de notre atelier, on place nos termes techniques, le stress descend, on est dans notre élément… Et surtout, on se sent les bienvenues dans l’équipe! A partir de là, nous aurons une séance de 2h toutes les deux semaines, pendant 6 mois.

Avril 2017, nous présentons la première étape de notre travail, à savoir le concept de la signalétique, la circulation dans le bâtiment, les couleurs, les motifs, un moodboard d’ambiances, des matériaux, des exemples… On regarde attentivement notre assemblée qui ne prononce pas un mot… Mais qui sourit!

Le projet se développe, les formes se dessinent, le concept s’affine, un logo s’impose! Les grandes lignes sont posées avec la satisfaction de HRS, et les faveurs du bureau d’architectes Favre & Guth, qui salue la cohérence et l’intégration de notre signalétique à leur réalisation.

Septembre 2017, les supports se définissent permettant d’aller plus loin dans cette signalétique. Dès lors, nous déclinons le concept sur les murs, les numéros de rue, les panneaux de signalisations, les parkings, les fenêtres, les ascenseurs, les étages… Plexi, aluminium, peintures, découpes laser… Nous profitons d’exprimer nos idées ailleurs qu’avec du papier. Et nous avons la chance d’être suivi en toute confiance et très rarement bridées dans nos choix!

Mars 2018, nous rencontrons l’équipe de Néon Lumière, qui va s’occuper de produire le projet. Nous parlons matière, couleur en RAL, formes, tailles, fixations… Ça y’est, on va vraiment le réaliser! En parallèle, le chantier avance et les 2 premiers bâtiments des 12 prévus sortent de terre. On le visite, on peut enfin imaginer les choses hors des simulations 3D. C’est grand! C’est immense! C’est incroyable!

Septembre 2018, suites aux divers prototypes, essais peintures et autres tests grandeur nature, enfin, la signalétique est posée dans les deux premiers immeubles! Les parkings sont peints, les plexis dans les étages sont posés, les panneaux des sociétés sont fixés, les numéros de rue sont placés… On passe du virtuel à la réalité!

Juillet 2020, ça continue, dès qu’un bâtiment sort de terre, sa signalétique est mise en place. Alors évidemment, on ne manque pas de fêter ça, comme à chaque étape, même quand ce n’est pas notre partie du travail qui est célébrée 😀 Car plus qu’un mandat, c’est une vraie aventure!

Alors Merci à l’équipe de HRS qui nous a fait confiance, Merci aux architectes de Favre & Guth qui nous ont accompagnés et informés!
Vous voulez en voir plus? C’est ici que ça se passe: Signalétique Quartet

Et vous, vous avez besoin d’une signalétique?

Posté par :
Caroline Fischer

Voir le mandat
complet

Partager
Facebook Linkedin

PortFolio